Jolian Weldan

Halfelin Roublard et fier de l’être …

Naissance d’un héros (ou anti-héros) qui va voler des Dragons et tuer des Donjons. Enfin l’inverse je veux. Bref, qui va évoluer dans l’univers de Donjons et Dragons (et du 3.5 s’il vous plaît! Du 3.5 mon bon môssieur!)

mindmap_jolian_weldan

Et rien de mieux que de créer un petit mindmap.
Et un accès à la feuille perso juste pour votre curiosité.

Et je lui laisse la parole:

Jolian Wel…Wel…Weldan. Je m’appelle Jo.jo.jo.lian Wel.wel.weldan

Bon vous, vous aurez compris mon mon mon pe.pe.petit problème. Heureusement que je ne dois pas vous raconter mon histoire oralement, sinon demain, on serait seulement à ma première année de vie. Même si elle est déjà fascinante, elle ne vaut pas la peine de prendre plus de 1 minute.

Enlevé par les ennemis de mes parents, qui étaient évidemment de grands sages dans leur domaine, alors que j’avais un an, j’ai été transporté de main en main, parfois violentes, parfois exigeantes. A 8 ans, je me suis fait de nouveau enlever par une horde de sauvage pour de l’argent. Mais peut-être aussi parce que j’avais le sens de la blague à cet âge et que ça n’a pas plus. D’aventures en mésaventures, je me suis battu pour retrouver un semblant de liberté que j’ai amplement gagné à mes 14 ans. L’année où j’ai retrouvé l’assassin de mes parents par un pur hasard alors que je volais quelques menus fretins. Des papiers compromettants qui m’ont en même temps permis de retrouver mes soeurs.

A suivre…

PS: Merci Pinterest pour l’image

Les chroniques d’Abbadon: La famille …

Et tout explose! Ben oui on d’est finalement enfui de ce trou à rat en faisant tout sauter. A deux doigts de perdre tout le monde sauf 2 fillettes qui finalement, il fallait pas sauver à mon avis. J’espère que ça ne nous causera pas préjudice. Mais pire encore. Notre commanditaire s’est fait exploser la tête par un ruskoff et là pas le choix, fuire au plus loin. Et le plus loin pour moi ça a été mes proches: ma soeur. Plus revue depuis un bail, disparue et maintenant elle veut me voir. J’étais fébrile au départ mais déjà maintenant, les potes et moi on se pose des questions.

Ben oui allez voir, elle pense qu’il y a un traître dans son équipe. Donc elle appelle son frérot pour lui donner un coup de main. Elle aussi travaille pour Freedom, mais elle a l’air bien plus engagée que nous. Ce qui me troue le c.. c’est que ce con de Tauren était au courant que Dar’en (ma soeurette) était si proche. Bref, ça j’y reviendrai avec lui quand je le choperai entre deux portes.

Bref un traître. Du moins elle croit. Les dernières missions à Boston déconnent comme si on les attendait. Donc dans le dos de son équipe elle nous appelle pour mener l’enquête et pendant que son équipe va faire joujou nous fouille la piaule de ces clampins. Une magicienne, une soldate, un hacker et un gros dur. Qui est bien sympa. Alors moi les hackers, je les sens pas. Dès qu’on arrive à l’appart (elle nous a filé les clefs bien sûr), je fouille sa chambre mais j’en sors bredouille. Ainsi que partout ailleurs. Je suis un vrai branque parce que notre Môssieur David Copperfield (une légende dans le genre), lui il découvre un fil dans les airs et un cachette. Un pointeur sur la veste de ma soeur. Et ma copine hacker, sûrement la meilleure au monde, découvre un cachette avec un petit serveur espion. Et le tout accuse le hacker … J’avais raison.

Ma soeur rentre finalement, on lui balance la sauce et elle écarte le fouteur de merde en l’envoyant ailleurs. Ok on laisse pas faire un traître mais quand même s’en servir aurait été mieux. Ben non. Et mon pote Shenzi qui en ajoute une couche en me soufflant dans ma petite oreille (j’étais sûrement assis) que c’est louche et que ma soeur est pas nette. Ca fait longtemps que je l’ai pas vue. Elle aurait changé? On verra mais je suis sûr que mes compagnons vont la garder à l’oeil. Moi je suis le grand frère et mon rôle c’est de la défendre ( à moins que ce ne soit elle).

Allez demain à nouveau au feu avec Freedom. Petit meeting matinale.

Les Ombres d’Ambre et les Ombres d’Esteren

J’étais un fan des Ombres d’Esteren il y a quelques temps, j’aime toujours mais mon enthousiasme est retombé à cause de la campagne participative “Dearg” sur Ulule. L’attente trop longue à eu raison de ma patience et de ma détermination à faire découvrir ce monde aux rôlistes que je croisais par ci par là. Pire encore, mon élan rôlistique s’est arrêté suite à ma déception quant à la livraison du jeu. Il n’empêche que le jeu est très bon, très complet et simple à jouer. Je le recommande malgré tout car les créateurs m’ont remboursés et j’apprécie le geste.

Bon rien à voir avec cette campagne, mais plutôt des questions par rapport à l’inspiration du jeu. Tout le monde se demande ce que sont les Ombres et surtout les Féons, pourquoi sont-ils là, qui sont-ils, que veulent-ils, … Bref, des monstres sont dans le jeu mais on se sait pas pourquoi sauf l’intérêt du mystère.

Comme je l’ai dit dans mon précédent article, je lis les Princes d’Ambre. Et c’est étrange le parallèle que mon petit cerveau fait entre les Ombres d’Ambre et les Ombres d’Esteren ainsi que ces monstres créés par la colère du Corwyn. Ces monstres qui se déchaînent sur les Ombres d’Ambre.

Je ne sais si on peu dire qu’il y a plagiat mais ce qui est sûr, c’est qu’inspiration il y a, sinon le hasard?

Dans tous les cas, si vous êtes fan de Jeu de Rôle ou encore de fantasy, je ne peux que vous conseiller la lecture des Princes d’Ambre ainsi que des Ombres d’Esteren (et l’univers qui tourne autour). Et puis revenez me voir en commentant cet article et partager votre avis sur ces univers et le parallèle que je fais.

Les 9 princes d’Ambre, Cycle I

Voilà des décennies que je possède un exemplaire du premier tome de cette série et jamais je ne l’ai lu. Au fil du temps, j’ai perdu et retrouvé le bouquin dans des caisses ou parfois dans les librairies, et toujours je me dit que je vais prendre le temps de le lire. Ce qui m’intéressait surtout à l’époque (et à plusieurs période de ma vie) est que ce livre a inspiré plusieurs auteurs et un jeu de rôle. Mais je n’ai jamais trouvé la motivation de le lire. Mais les temps change ainsi que les opportunités.

J’ai donc commencé le premier volume à la maison et en quelques minutes, je me suis retrouvé projeté dans un univers passionnant avec des personnages hauts en couleurs. Je m’attendait à une saga fantasy traditionnelle mais de ce côté, je suis déçu ou plutôt je suis heureux (je n’aime pas la fantasy classique pleine de description inutile et longue).

Il s’agit ici, d’une saga familiale avec tout ce que cela comporte de compétition entre frères qui ont des dons particuliers, qui sont arrogants, ambitieux et qui sont sûr d’eux. On peut les détester ou les prendre en modèles mais surtout on ne peut qu’être passionné par leur rivalité et le lien qui les unit. Le tarot d’Ambre est une des inventions qui donne de la magie à cet univers.

Je pense que raconter ce livre, surtout le premier volume, serait le trahir et surtout trahir votre curiosité de lecteur. Tout est dans la découverte, page après page, du monde à travers les yeux du personnage principale.

Je suis conquis par cet univers et j’ai eu la chance de trouver le premier cycle complet chez Ligne Claire à Mons, Belgique.

J’aime avoir dans les mains les livres (le format électronique ne me convient pas des masses je dois dire), j’aime le touché des pages mais aussi des couvertures, et ce livre est un excellent compagnon, surtout durant nos soirées camping car 😉

Quelques bonus: