A le découverte de Strasbourg – City trip en camping car

Nous avons eu la chance de partir quelque jour à Strasbourg durant la semaine de toussaint. Nous avons réservé un emplacement au camping indigo de strasbourg. Un joli lieu à 2 minutes des transports en commun qui vous mène en 15 minutes au centre ville.

Le premier jour la balade du s’est vite imposée, avec la découverte de la cathédrale notre dame de nuit, et les petites rues du centre historique. Avant de rentrer, nous avons fait une pause à “Le Grincheux” (facebook), un endroit très cosy, où les jeunes se donnent rendez-vous à l’happy hour pour déguster quelques bières sympa. Les plus pointus pourront déguster une de leur nombreuses variétés d’alcool (plusieurs sortes de whisky, d’armagnac, de cognac, de rhum, …).

Le deuxième jour, la journée a été très longue, avec le shopping à Rivetoile (adolescente oblige), suivi de la découverte de la place d’Austerlitz et la rue d’Austerlitz où nous avons fait quelques achats alimentaire. La maison du pain d’épices est évidemment le lieu à découvrir dans cette rue commerçante.

La visite du musée des beaux-arts nous a fait voyager à travers les âges grâce à ses jolies oeuvres assez incroyables. Heureusement ma dame a pu nous donner quelques explications éclairantes sur l’histoire de l’art. Pratiquement une heure trente de contemplation.

La visite des magasins du centre ville est évidemment un must, l’aubette, la galerie lafayette, et tous les magasins du centre historique.

La maison lhoro est un incontournable pour les passionnés de fromages que nous sommes.

Le dernier jour, nous avons pris un petit Gewurztraminer au Café Rohan sur la place du marché aux cochons de lait. Endroit où s’asseoir veut dire prendre le temps de contempler la foule qui passe avant que le serveur ne vienne prendre la commande. La prochaine fois, le winstub en face sera un lieu d’arrêt.

Strasbourg est une ville où on sait ce que veut dire boire et manger. Les odeurs sont partout et où saliver est une habitude. Les gastronomes s’y retrouveront facilement.

Notre prochaine visite: le marché de noël et le musée de l’archélogie et peut-être le musée des arts contemporains.

Album photos

 

Toutainville, dernier arrêt avant retour

Toutainville est notre dernier arrêt au bords des étangs. Un joli camping au calme à un prix relativement élevé mais repris dans le Futé 2017. Propre, avec peu de place mais à prix beaucoup plus élevé que la ferme évidemment. Le wifi est gratuit mais évidemment ne fonctionne que trop peu.

Un orage, qui grande la nuit et une herbe mouillée par la pluie sera le dernier souvenir 2017 de la Normandie. Quelques moustique en ont profité pour me déguster et nous repartons.

Toutes les photos de notre week-end découverte de la normandie et de notre autonomie avec Paradise sont dans cet album

Trouville – Deauville

Notre périple continue à Deauville et Trouville avec la visite de cette belle ville portuaire. Les maisons normandes sont en regard à la mer ou au port. Ca sent la vie, la beauté, la crêpe et le poisson. Nous n’avons pu visiter qu’une partie mais déjà il s’agira de revenir pour continuer notre périple normand, peut-être l’année prochaine.

La marée basse donne un effet impressionnant.

Deauville marée basse

La crêpe normande était au rendez-vous dans un bistrot toujours bondé.

Villers sur Mer à la ferme

Première nuit passée à la ferme ou plus exactement au Pressoir du Lieu Pieugé. Un endroit typé au confort simple mais la propreté évidente et gardé par un couple très sympathique.

Nous avons fait le tour de la petite ville et nous avons découvert un petit endroit charmant à une quinzaine de kilomètres de Deauville prochain lieu de visite.

En route vers la normandie

Un petit détour par Amiens qui nous a fait un découvrir une magnifique cathédrale faisant face à une jolie maison d’époque toujours habitée.

  

De plus étant samedi, nous avons pû être témoin de quelques mariages de tout type. Des plus simples aux plus chics.

Une jolie ville à explorer si vous passer par là que ce soit par hasard ou pas.

Finalement nous sommes arrivés à Villers-sur-mer et nous avons pu profiter du coucher de soleil. Evidemment la première mise à niveau de Paradise a été exécutée à la perfection, enfin c’est moi qui juge hein 😉

Première nuit à la ferme à 12 euros la nuit, on verra demain le résultat.